Partager cette page :

Le réseau Eclairage Public

"Eclairer moins mais mieux donc... à moindre coût",

constitue la philosophie d'action du Syndicat Départemental d'Energie Electrique de la Gironde sur le territoire girondin.

La sécurité des biens et des personnes, la mise en valeur du patrimoine ainsi que les  économies d'énergie sont autant de raisons qui incitent les communes à disposer d'un Eclairage Public performant.

Dans les deux domaines de l'investissement et de la maintenance, le Syndicat Départemental propose aux communes des dispositions pratiques et financières permettant de concilier réactivité et économies.

Pour ce faire, celles-ci ont la possibilité de transférer au Syndicat  leur compétence éclairage public  pour une durée de 9 ans. Le SDEEG exerce alors la maîtrise d'ouvrage des travaux et assure l'entretien des points lumineux sur la base de prix très compétitifs (télécharger les documents à la rubrique "Statuts et Compétences").

Il devient exploitant du réseau éclairage public et s'engage à effectuer le géo-référencement de celui-ci et à répondre aux DT-DICT. Voir la plaquette

En ce début d'année 2020, ce sont 353 collectivités (347 communes et 6 CdC) représentant 100 550 points lumineux qui ont opté pour ce partenariat.


Quelques chiffres...

En 2019 :
117 communes, 1 communauté de commune et 3 syndicats intercommunaux ont bénéficié d'une subvention de 20 %, ce qui représente un montant d'aide de 910 429 €.
15 communes ont bénéficié de l'avance remboursable, pour un montant de 524 107 € de travaux TTC.

En 2018 :
119 communes ont bénéficié d'une subvention de 20 %, ce qui représente un montant d'aide de 1 073 820 €.
20 communes ont bénéficié de l'avance remboursable, pour un montant de 781 423 € de travaux TTC.

            Cliquer sur l'image pour voir la présentation

Actualités

L’arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la restriction des nuisances lumineuses, vise à limiter les émissions de lumières artificielles pour les raisons suivantes :
-dangers ou trouble excessif aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes,
-gaspillage énergétique,
-impossibilité d’observation du ciel nocturne.

Le SDEEG, en tant que gestionnaire du réseau d’éclairage public de plus de 350 collectivités girondines, a des obligations de tenue d’un registre permettant le contrôle de conformité sur les installations lumineuses dont il a la charge. Ce registre doit contenir les données techniques suivantes : ULR, code de flux CIE n°3, température de couleur (T°K), puissance électrique du luminaire en fonctionnement au régime maximal, flux lumineux nominal de la source en fonctionnement au régime maximal et date d’installation du luminaire.

Le Syndicat a ainsi l’obligation d’être en capacité de fournir, lors d’un éventuel contrôle, les éléments permettant de vérifier la conformité des installations, à savoir le calcul de Densité Surfacique de Flux Installé (DSFI). Afin de respecter ces obligations légales, le SDEEG a mis en place, pour le compte des communes lui ayant transféré leur compétence éclairage public, une organisation spécifique en recensant les installations à travers la tenue d’un registre. (Voir diaporama)