Partager cette page :

Les travaux

EFFACEMENT DE RESEAU

L’effacement coordonné des réseaux aériens d’électricité, d’éclairage public et de télécommunication permet d’améliorer l’aménagement paysager des communes par la mise en souterrain ou la pose en technique sur façade des dits réseaux.

Ces techniques protègent ces différentes installations des intempéries. Les travaux d’enfouissement sont réalisés, à la demande des communes, par le SDEEG et permet de coordonner l’enfouissement des trois réseaux dans une seule et unique tranchée, limitant ainsi les coûts de travaux, les délais d’intervention et les interventions multiples sur la voirie.

La dissimulation des réseaux permet une meilleure intégration de ceux-ci dans l'environnement en rendant les réseaux plus discrets, dans une logique de sécurisation de la desserte électrique.

Pour les communes rurales, ces travaux sont subventionnés, sous certaines conditions (voir les Aides financières) et font l'objet d'un programme "Article 8" correspondant à l'intégration des ouvrages dans l'environnement stipulé au Cahier des Charges de Concession.
Le programme Tranche C du Facé quant à lui concerne les communes rurales.

  • Avant travaux
  • Après travaux

RENFORCEMENT DE RESEAU

 Le renforcement électrique, c’est en général l’augmentation de la taille du câble existant afin de desservir les abonnés à la puissance souhaitée, voire simplement pour les desservir en électricité lorsque le réseau est inexistant.

Il peut également être décidé de renforcer le réseau local de distribution, lorsque les abonnés subissent des chutes de tension ou quand le besoin en électricité d’un secteur augmente significativement, implantation d’entreprise, nouvelles habitations…

Ces travaux consistent alors au remplacement des câbles de capacité insuffisante ou encore à l'installation d'un nouveau transformateur plus proche du lieu de consommation.
C'est le programme Tranche B du Facé qui prend en charge ce type de travaux.

SECURISATION DE RESEAU

Ces travaux permettent de sécuriser le réseau électrique et consiste à supprimer progressivement les réseaux basse tension aérien en fils nus qui sont les réseaux les plus fragiles.

En effet, ce type de réseau est sensible aux éléments extérieurs et particulièrement exposées aux intempéries.

Ces réseaux basse tension en fils nus ont été construits massivement au début de l’électrification dans les années 1950.

Les réseaux concernés sont remplacés progressivement par des réseaux isolés en souterrain ou par des réseaux torsadés en aérien.
Deux programmes ont été mis en place par le Facé, un Tranche S et un Tranche S'.

Haut de page